© Rootsville.eu

Phil Gates Band (US)
Blues
Move2Blues (MOD) Hasselt
(26-09-2019)
reporter & photo credits: Paul Jehasse


info club: Move2Blues
info artist: Phil Gates

© Rootsville 2019


Du Soul Funk au Blues avec des intonations NOLA caractérise sa musique qui fait indubitablement penser à Buddy Guy à ses débuts.

Né à Chicago dans une famille de musiciens, il a fait partie de l’US Air Force qui lui a ouvert les portes de la reconnaissance en participant au spectacle « Top of Blues » dans 14 pays. Il a aussi  été choisi pour illustrer une mi-temps d’une célèbre SuperBowl US qui draine une quantité faramineuse de vues. Il s’est finalement établi en Suisse.

Il a fréquenté les plus grands festivals et a été primé en 2009 et a remporté le « Beale Street Blues Kings » de Memphis Tennesse. Il a aussi collaboré avec une liste impressionnante d’artistes allant de Buddy Guy à Albert King en passant par Stevie Ray Vaughan excusez du peu.

Ce soir, dans les fondations du Muziekodrom de Hasselt, le premier set a eut vraiment de la peine à démarrer avec « Every Day I Have The Blues » version Phil, « Turn Me Up », « My Babe ». Mais l’effort était là pour jouer du Blues. Le funky était là aussi n’ayez pas peur « Addicted », et « New Kinda Funky » le bien nommé bien soutenu par le claviériste Uwe Rodi et le bassiste Stephan Gut.

Un break bienvenu et enfin le décollage du cargo Gates avec un superbe slow blues « Phil’s Blues », suivi d’une bonne version de « Cold Sweat » de Stevie Ray Vaughan.  « Nasty Habits » suivi immédiatement du John Lee de la soirée avec l’explosif « Boom Boom » qu’il termine sur la pointe des pieds, pas mal. Vient alors « We Are The Ones » avec un beau petit solo de batterie de Tom Wagener et il joue ensuite un excellent « Hey Joe » de Jimi Hendrix.

Un rappel tout de même avec « Midnight Train » repris en cœur par le public.